Marche pour la demande de démission d’un élu - Kimberly Anderson

Mon blogue

Marche pour la demande de démission d’un élu

Marche pour la demande de démission d’un élu - Kimberly Anderson

Un pas de trop a été franchi. Cette fois, cette personne doit partir.

Depuis plus d’un an, ce conseiller de la ville accumule frasque sur frasque. Pour un représentant des citoyens, il ne donne vraiment pas le bon exemple. Au début, je me suis dit, comme la plupart des habitants de cette ville, qu’il allait se ressaisir et comprendre les vraies attentes des populations.

Comme la plupart des habitants de cette ville, je suis excédé par les agissements de ce conseiller. Pour le débarquer de son poste et mettre à sa place quelqu’un de plus apte à représenter les citoyens, il a été décidé d’organiser une grande marche de protestation. Celle-ci est prévue dans deux jours. Pour ma part, je compte faire le maximum pour que cette personne soit débarquée. À cet effet, j’ai mobilisé tous mes amis et connaissances.

Je compte participer et contribuer à faire de cette manifestation un signal fort aux hommes politiques de cette ville. Je reste convaincu que nous, citoyens, devons nous approprier encore plus la gestion de notre ville. Il ne sera plus question d’élire nos représentants et de leur laisser carte-blanche pour faire tout et n’importe quoi. Pendant longtemps, seuls quelques-uns de nos citoyens ont vraiment pris le soin de contrôler l’action de nos hommes politiques.

Face à de telles dérives, il devient de plus en plus évident qu’une majorité de citoyens doit se lever, comme un seul homme, pour arrêter tous les dérapages possibles. Tout l’intérêt de faire participer le maximum de personnes à cette marche. Il est temps de faire comprendre à toutes ces personnes qu’on a élues pour nous représenter, que ce sont nos intérêts qui doivent primer sur tout.

La marche est prévue pour aujourd’hui à 10 heures. Je suis prêt depuis les premières lueurs de l’aube. J’ai pris soin de rappeler toutes mes connaissances la veille, pour leur demander de ne pas oublier de venir participer. Comme la marche se tient un dimanche, je peux compter sur la présence de tous, même de Julie malgré son emploi infirmiere.

Pour être encore plus sur de mon coup, je ne manque pas de téléphoner aux quelques personnes qui pourraient être tentées de s’absenter, pour leur signifier que je compte sur leur présence. En rigolant, certains amis me chambrent sur mon nouvel engagement citoyen et politique. Mais mes efforts et ceux des autres portent bien leurs fruits. Quand vient l’heure d’entamer la marche, ce sont bien des milliers de personnes qui sont prêtes à défiler dans les rues de la ville.