Conférence de la Fédération mondiale des Sourds - Kimberly Anderson

Mon blogue

Conférence de la Fédération mondiale des Sourds

Conférence de la Fédération mondiale des Sourds - Kimberly Anderson

En août 2003, une conférence internationale a attiré une clientèle spéciale, pour la durée d’une semaine à Montréal : celle de la Fédération mondiale des Sourds.  Ce fut une période incroyablement enrichissante, intéressante, instructive, et divertissante.  On y voyait des gens qui parlaient avec leurs mains, et qui provenaient des quatre coins du monde.  L’amalgame des cultures était très beau à voir, en plus du fait que tout le monde tentait d’en apprendre sur les autres communautés, découvrir des traditions inconnues, ainsi que les langues que chacun parlait.

Ce qui rendait cette semaine-là encore plus intrigante, était le fait que les Sourds de pays différents, ont moins de difficultés à se comprendre que les entendants en général.  Ceci s’explique par le fait que les Sourds sont habitués à parler avec leurs corps, donc, ils peuvent mimer ce qu’ils tentent d’exprimer.  Il n’y a que les concepts abstraits les plus complexes, qui sont pratiquement impossibles à deviner.  Sinon, la conversation battait son plein, et les gens se mêlaient entre eux pour se faire des amis et peut-être même, des contacts pour des voyages.

Entre autres choses, il y avait des présentations au sujet des nouvelles technologies et de nouveaux concepts pour faciliter la vie des Sourds telles que les appareils téléphoniques pour Sourds dernier-cri (ATS), la possibilité d’avoir un chien-guide pour Sourds, le développement des contacts entre, entendants et Sourds par l’entremise d’un appel vidéo avec un interprète en langue des signes, en plus des droits des Sourds dans certains pays pour donner un coup de pouce à ceux qui ne connaissent pas le même niveau de vie à cause du manque de sensibilisation.  Bref, plusieurs sujets ont été abordés et l’interaction fut un succès, malgré les différences culturelles, en grande partie grâce aux interprètes venus, eux aussi, des quatre coins du monde.

Pour clore le tout, il y avait un souper le dernier jour du congrès avec un grand bal et, par la suite, un party comme seulement les Québécois savent le faire.  Pendant le souper, des invités spéciaux se sont chargés de l’musique pour mariage : des membres du Cirque du soleil !  Oui, il y avait des jongleurs, des acrobates et des clowns qui circulaient dans la salle et nous présentaient leurs talents respectifs.  Ils portaient tous un costume élaboré, tel qu’est la coutume de ce fameux cirque.

Le tout a été couronné de succès, et ce fut une expérience inoubliable pour tous les participants.